Le groupe brésilien de chaussures Alpargatas, propriétaire de la marque Havaianas, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,095 milliard de reals (203 millions de dollars) au deuxième trimestre 2021, soit une augmentation de 71% d’une année sur l’autre. Si les chiffres du groupe ont bénéficié d’une comparaison favorable du fait que le monde traversait le pire de la pandémie de coronavirus il y a un an, une solide performance d’Havaianas a également contribué à cette augmentation. En effet, durant cette période, Havaianas, marque connue pour ses tongs, a renforcé son expansion internationale, notamment en Europe, sa composante digitale et son offre de produits.

Havaianas, à la conquête de l’Europe

Havaianas aurait doublé ses nouveaux revenus et son EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) au deuxième trimestre 2021 par rapport à sa performance moyenne au cours des 10 dernières années. La marque a enregistré des ventes de 516 millions de reals sur la période, soit une croissance de 63%.

La marque a notamment vu ses ventes européennes progresser de 41 % avec une croissance du volume d’affaires de 38 %. Les ventes en ligne se sont élevées à 220 millions de reals, soit trois fois la croissance observée au deuxième trimestre 2020. La ligne représente désormais 20 % des ventes totales de la marque et 38 % de ses ventes internationales.

- Annonce Sponsorisée -pekka + rouler sans vrille

 L’EBITDA d’Alpargatas pour la période s’est élevé à 222 millions de reals, en hausse de 56% par rapport à la même période il y a un an. La marge d’EBITDA d’Havaianas a atteint 30 % sur la période, soit une augmentation d’environ 9 % par rapport au deuxième trimestre 2020.

Le bénéfice d’exploitation d’Alpargatas a atteint 637 millions de reals, 34,15 millions de reals de plus qu’il y a un an.

Lire aussi: Le plus grand musée du cinéma d’Europe ouvrira à Cannes

L’Italie, le principal marché européen de Havainas

Havaianas est vendu en Italie, son principal marché européen, à travers 2 250 magasins multimarques. « Considérez que le ratio moyen de paires d’ Havaianas achetées chaque année en Europe occidentale est de 18 paires pour 1 000 habitants. Il y a une énorme marge de croissance ici. Alors qu’au Portugal on compte le taux le plus élevé de Havaianas vendues en Europe (68 paires vendues par an pour 1 000 habitants), contrairement au Brésil où l’on vend 200 millions de paires de tongs, ce qui veut dire que chaque habitant achète en moyenne une paire par an , car la population du Brésil compte 200 millions de personnes » a déclaré Carla Schmitzberger, directrice mondiale de la division sandales chez Alpargatas.

En 2017, Alpargatas a enregistré un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de BRL (environ 840 millions d’euros), soit 8,7% de moins qu’en 2016, en raison de la baisse des opérations de chiffre d’affaires sur les marchés nationaux et étrangers. Sur ce total, les ventes du Brésil représentent 2,4 milliards de BRL (65 %), l’Argentine 665 millions de BRL et d’autres marchés internationaux de sandales pour 638 millions de BRL. Sur ces 638 millions de BRL, la région EMEA représente environ 54% (environ 10% des ventes nettes du groupe Alpargatas), un quota qu’Alpargatas vise à augmenter grâce à différentes initiatives. En Europe, Havaianas est présent dans plus de 10 500 points de vente en gros et 170 magasins monomarques, sur plus de 620 dans le monde.