À la pointe de la transition écologique parmi toutes les structures étatiques dans le monde, l’Union Européenne se sera donnée de nombreux moyens pour mener à bien sa lutte pour la sauvegarde de l’environnement. Les moyens législatifs et financiers qui découlent des prises de décision de la commission européenne répondent tous à un texte servant de socle aux mesures à venir : le pacte vert pour l’Europe.

Le pacte vert pour l’Europe, une doctrine pour un renouvellement moderne des infrastructures

Accessible librement et bien évidemment gratuitement sur internet depuis le site de la commission européenne, le plan vert pour l’Europe se présente non pas comme une annonce de mesure mais un programme. Un programme de long terme que partagent tous les États membres de l’Union Européenne.

Cette doctrine écologique intitulée pacte vert pour l’Europe n’est pas qu’un condensé de vœux pieux comme on en retrouve dans de nombreux essais. Comme tout programme, le pacte vert pour l’Europe a en effet vocation à être appliqué à tous les pays de l’Union Européenne afin d’étendre et d’harmoniser la lutte contre les émissions de gaz carboniques.

- Annonce Sponsorisée -pekka + rouler sans vrille

Le mot d’ordre du plan vert pour l’Europe ne laisse d’ailleurs place à aucune forme d’ambiguïté : être le premier continent neutre pour le climat. Un continent qui, du fait de l’utilisation de son énergie et de ses manières de production, n’impactera en rien le climat de manière défavorable. Ce pari, alors, le pacte vert pour l’Europe se donne les moyens de l’accomplir.

L’écologie au centre du pacte vert pour l’Europe

Quelques mesures écologiques ne suffisent pas pour préserver efficacement l’environnement. Il ne faut pas ajouter de nouvelles techniques de production, mais substituer ces nouvelles techniques aux anciennes qui, elles, continueront à produire si on ne les renouvelle pas.

Comme tout programme, le plan vert pour l’Europe ne se contente pas de fixer un objectif, mais précise les moyens pour l’atteindre. La lutte contre le réchauffement climatique, alors, passera nécessairement par la rénovation de toutes les sources d’énergie polluantes de sorte à ce que celles-ci soient efficacement remplacées par des énergies renouvelables, à la fois moderne et saines pour le climat.

La commission européenne, dès lors, en centralisant les moyens pour accomplir le programme du plan vert pour l’Europe, coordonne les différents pays de l’Union Européenne en leur fixant à chacun des objectifs. Ces objectifs, alors, se verront dotés de fonds européens afin d’être accomplis dans les meilleurs terme en respectant les délais imposés.

lire aussi: France / Etats-Unis : la crise diplomatique ?

Les objectifs du pacte vert pour l’Europe

Ambitieux mais réaliste, le pacte vert pour l’Europe ne se fixe pas un objectif vague et indéfini, mais une série de buts à atteindre par étapes. Aussi, le plan vert pour l’Europe s’engage à assainir l’eau et les sols, s’assurer de la provision de denrées agricoles saines et abordables, rénove tout ce qui doit l’être pour limiter la pollution, mais aussi, fournit des emplois d’avenir étant associés à ce grand plan vert de la commission européenne.

C’est un monde nouveau qui se prépare et l’Union Européenne souhaite en être à l’avant-garde. L’Europe, alors, sera bientôt le premier continent neutre pour le climat et cela, elle le devra aux mesures envisagées dans le cadre du plan vert pour l’Europe.